CAPOEIRA

Salle d’entrainement :

 CSC RIVE GAUCHE Antenne du Mont Saint Michel

10 Rue de Normandie  CHALONS EN CHAMPAGNE

(Second accès par l’arrière du bâtiment au 11 rue de Bretagne)

le mercredi* 18h00 à 19h00       Enfants                      4 à 12 ans

le mercredi* 19h00 à 21h00       Ados/Adultes          + 13 ans

(*) Hors vacances scolaires et jours fériés

PREMIERE SEANCE DE CAPOEIRA MERCREDI  11 SEPTEMBRE 2019

Entraîneur diplômé :   Monsieur Marvin Melin (Ligadinho)

– Pratique de la capoeira depuis 1998 (grade de Professor)

– Diplôme d’État : Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport (BPJEPS) options Cours collectifs et Haltérophilie, Musculation

– Certificat de Qualification Professionnelle Animateur de Loisir Sportif (CQP ALS) : options Activités Gymniques d’Entretien et d’Expression (AGEE) et Jeux Sportifs et Jeux d’Opposition (JSJO)

Tenue :

– De préférence : un abadá et un T-shirt aux couleurs du groupe Senzala (tenue officielle obligatoire lors des baptêmes). Dans les autres cas : une tenue de sport.

– Prévoir une paire de chaussures (tongs, claquettes, zoories) à déposer au pied des tatamis.

     Tarifs :             Enfants (4 à 12 ans) : 140 €                                Adultes/ Ados (13 ans et +) : 180 €

 

Pièces à fournir lors de l’inscription :

Deux cours d’essai gratuits. À la troisième séance au plus tard, apporter impérativement:

  • la fiche d’inscription dûment remplie
  • un certificat médical de non contre-indication à la pratique de la capoeira
  • le règlement intégral de la cotisation

 

Présidente :  Audrey PERCHAT

Trésorière : Corinne BUREAU 

Secrétaire : Bénédicte LEDRU             

   Capoeira Senzala Reims et alentours

 

© Geoffrey Côté Photos

La capoeira, quèsaco ?

Il s’agit d’un art martial afro-brésilien qui allie lutte et performance, au son de chants en portugais. C’est aussi un état d’esprit à part entière. Ce sport réunit tous les âges, toutes les corpulences et tous les niveaux.

L’art de la capoeira :

Le joueur apprend à esquiver, à attaquer mais aussi et surtout à ruser face à l’adversaire en toute harmonie. Il se familiarise avec des chants brésiliens ainsi qu’avec différents instruments de musique : le légendaire berimbau (instrument phare), l’atabaque (tambour), le pandeiro (tambourin), l’agogô et le caxixi (prononcer : « cachichi »). L’entraînement consiste en la répétition de mouvements de base (qu’il faut toujours chercher à perfectionner) et d’enchaînements plus ou moins complexes. Pour clôturer la séance, les capoéristes se défient deux par deux à l’intérieur d’une roda (cercle formé par leurs pairs). Portés par les chants et l’énergie dégagée, ils rivalisent de figures et de style afin d’impressionner ou de déstabiliser l’autre joueur.

Codes du capoériste :

Le capoériste revêt une tenue majoritairement blanche composée d’un abadá (pantalon souple), d’un tee-shirt aux couleurs de son groupe (Senzala pour les Châlonnais) et d’une corde nouée à la taille reflétant son grade. En règle générale, il est affublé d’un apelido (surnom) ou nome de guerra qui révèle son jeu ou sa personnalité.